21/08/2011

Las Vegas Report (1/3)

Sur les cinq jours passés à Las Vegas début août, j´ai joué au total un peu moins de 11h aux tables de poker : 3h en tournoi et 8h en cash game pour un gain net total de $507.



TOURNOI: j´ai participé à un seul tournoi. Il s´agit d´un tournoi quotidien du début d´après-midi au Harrah´s, un $65 NLHE freezeout comptant seulement 23 participants. Il faut dire que l´offre énorme en tournois proposée par les casinos du Strip (sans doute pas loin d´une centaine par jour !) rend quasi-impossible la constitution de fields importants, surtout pour les tournois à faible buy-in. Je termine 3ème d´un field très sympa et assez fishy, sans véritables coups notables, pour un gain de $180.


La Poker Room du Harrah´s, créée en 1973

Table serrée, field relativement âgé et majoritairement américain. J´y ai joué une première main assez intéressante :

Mon stack est de $200. J´ouvre à $7 en mid-position avec AJ à trèfle. Le bouton ($140), qui semble être le seul joueur vraiment tricky de la table, me relance à $20. Je tank. Fold est bien sûr correct (les implied odds ne sont pas énormes vu qu´on joue avec un stack effectif seulement de 70BB deep) mais je choisis de caller pour aviser au flop. Le pot est de $43.

Le flop sort A74 rainbow sans trèfle. Je pense qu´une mise de ma part va trop souvent occasionner une sur-relance du bouton, je choisis donc de checker, et à ma grande surprise le bouton checke behind. Ce qui est assez suspect car à part s´il dispose des nuts, il me semble que l´intégralité de sa range justifierait un continuation bet dans ce spot.


The Mirage, propriété de Steve Wynn, ouvert en 1989.

Le turn est un 2 qui ne change rien. Je checke une nouvelle fois et le joueur mise alors $10, soit seulement 25% du pot. Le call est évidemment automatique.

La river est un As qui me donne le brelan. Je pense à ce moment qu´il y a plus de valueà check/caller une mise river qu´à miser dans ce spot car si je mise et que je me fais relancer, je vais devoir me coucher, sa range contenant alors à mon avis beaucoup trop de AK et 77. Par ailleurs, en checkant une nouvelle fois, j´ai de bonnes chances d´ induce bluff avec la partie air de sa range. Je checke donc, et le bouton décide de miser pas moins de $110 dans le pot de $60 ! Une mise à hauteur du pot aurait totalement polarisé sa range entre Air, 77 et peut-être A7, mais je pense qu´un tel over-bet ne peut être qu´une tentative désespérée de rentabiliser un full floppé (très probablement 77, rarement A7). Je folde alors mon brelan d´As faces up et l´adversaire me montre effectivement sa paire de 7.

Mon adversaire a-t-il mal joué ce coup ? Rien à dire sur son agressive sur-relance avec 77 preflop. Sur le flop, il checke par peur de me faire folderet de donc de ne pas parvenir à rentabiliser son brelan. On peut penser qu´il aurait tout de même dû miser car j´attendais un CB avec la quasi-intégralité de sa range et aurais donc pu caller une ou deux streets avec un grand nombre de mains contenant un As. Sur le turn, sa mise est vraiment trop suspecte et caractéristique des joueurs qui veulent conserver un adversaire dans le coup tout en lui soustrayant un peu de value. Quant à son over-bet river, il n´aurait pu se faire payer que par AK (soit une toute petite portion de ma range) car j´aurais évidemment misé pour value si j´avais moi-même détenu un under-full. Miser la moitié du pot lui aurait sans doute permis de se faire payer par une très large partie de mes mains de type Ax.

4 commentaires: